Vierge de l’Arolette – voie Oriana

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur google
Partager sur email

Après un mois de juin plutôt humide, nous profitons d’une période de beau temps début juillet pour aller découvrir le refuge de Crête Sèche et les voies d’escalade situé à moins d’une heure de marche de celui-ci. Après avoir longuement étudié les nombreux topos disponibles au refuge, nous optons pour la voie Oriana, d’une difficulté moyenne, mais qui se déroule sur 400 mètres. La marche d’approche est rallongée par la présence d’un grand névé qui oblige à tailler des marches, mais ensuite l’escalade se déroule sur un magnifique granit qui n’a rien à envier à celui de Chamonix. Une fois au sommet, quelques rappels sur le versant nord permettent de gagner le col et un immense pierrier qui ramène au refuge… et une pasta bien méritée !

 

Rifugio de Crête Sèche
Rifugio de Crête Sèche
Pic de la Vierge de l'Arolette
Le départ de la voie se situe à la jonction de l’ombre et du soleil
Traversée du névé pour accéder au départ
Traversée du névé pour accéder au départ
Voie Oriana / L7 (5b)
Voie Oriana / L7 (5b)
Voie Oriana / Accès au sommet
Voie Oriana / Accès au sommet
Au sommet du Pic de la Vierge de l'Arolette
Au sommet du Pic de la Vierge de l’Arolette
Vue sur les 4000 de Zermatt
Vue sur les 4000 de Zermatt
Descente en rappel
Descente en rappel
Pic de la Vierge de l'Arolette
Pic de la Vierge de l’Arolette

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email