Traversée de la Dent d'Oche : équipement renouvelé | Jean-Pierre Bernard, Guide de Haute Montagne

Traversée de la Dent d’Oche : équipement renouvelé

Après une première phase de travaux en 2017 pour l’ajout de chaînes sur certains passages vertigineux, la Dent d’Oche a eu droit à un nouveau lifting la semaine dernière. Cette fois, ce sont les anciennes chaînes sur la traversée qui ont été remplacées. Toute la course se fait désormais sur du matériel récent, permettant de s’assurer dans les passages un peu plus aériens de la traversée.

Si aux dires de certains, l’équipement peut paraître surdimensionné pour les randonneurs aguerris et au pied sûr, il peut s’avérer providentiel pour les personnes qui s’engagent après une période de mauvais temps, lorsque le rocher mouillé devient vite glissant. Utile aussi pour les adeptes de cette variante du GR5, de plus en plus nombreux, qui font la traversée lourdement chargés et qui apprécient de pouvoir se hisser plus facilement ou d’assurer leur pas à la descente, grâce aux chaînes.

Montée vers la croix de la Dent d'Oche
Montée vers la croix de la Dent d’Oche

Le travail d’équipement s’est déroulé en ce tout premier week-end de juin, sous un soleil radieux (après dissipation des nuages). Nous avons profité des services de Blugeon Hélicoptères qui faisait quelques rotations pour les travaux de la nouvelle cuisine du refuge pour faire monter les 70 kg de chaînes (quand même !). A partir du refuge, quelques randonneurs (in)volontaires nous ont aidés pour le transport sur les 100 mètres jusqu’au sommet et nous les en remercions !

Jean-Pierre et Jean-Marie : les papys (dé)chaînés
Jean-Pierre et Jean-Marie : les papys (dé)chaînés

Les anciennes chaînes ont été remplacées sur la grande traversée qui domine la face Nord lorsque l’on descend en direction du col de Planchamp. Un passage sans réelle difficulté, mais où une chute ne pardonnerait pas.

Remplacement de chaînes : sous le sommet
Remplacement de chaînes : sous le sommet

Ensuite, c’est dans la partie inférieure que l’équipe a posé de nouvelles chaînes, sur un passage de dalles inclinées. Et bien sûr, l’ensemble du parcours a été contrôlé et nos équipeurs en ont profité pour remplacer quelques broches et maillons, malmenés par la neige de cet hiver.

Deuxième chantier de chaînes
Deuxième chantier de chaînes
Quand on ne peut pas dévisser, on prend les grands moyens
Quand on ne peut pas dévisser, on prend les grands moyens

Malgré tout, la Dent d’Oche reste un itinéraire de montagne où la prudence est de mise. Nous rappelons les conseils de bases pour que votre randonnée se passe au mieux :

  • Prévoyez de bonnes chaussures de marche (pas des sandales !)
  • Si vous partez avec des enfants ou des personnes peu expérimentées, une petite corde peut être utile pour la partie sommitale
  • Renseignez-vous sur les prévisions météo et prévoyez votre horaire en fonction du risque d’orages, ne partez pas trop tard
  • Les chaînes assurent une sécurité sur les passages rocheux les plus difficiles, mais le sentier reste par endroits vertigineux et exposé en cas de chute
Dent d'Oche et Château d'Oche
Dent d’Oche et Château d’Oche

Dernier message : en ce début juin 2018, quelques névés sont encore bien présents dans le Chablais. En particulier sur la traversée de la Dent d’Oche, juste au-dessus du col de Planchamp, une large bande de neige dure empêche l’accès aux toutes premières chaînes. Il est possible de le contourner par la droite (dans le sens de la descente)… mais gare au risque de chute !

Le 1er nevé au départ de la traversée
Le 1er nevé au départ de la traversée

Me contacter

Jean-Pierre Bernard
76 rue de Champ Menou
F-74200 Allinges

+33 (0)4 50 71 40 01
jpbernardguide@wanadoo.fr